Crédit

Magasiner votre crédit

Lorsque l'on doit utiliser le crédit, il est important de prendre le temps d'évaluer les différents types de crédit offerts (marge de crédit, prêt personnel, carte de crédit d'institution financière ou de magasin, compagnie de finance, ect.) et de regarder lequel sera le plus avantageux pour vous. 


Pour vous aider, faites une cueillette de données en incluant tous ces éléments: le nom du créancier, le montant du crédit demandé, le taux d'intérêt, le terme, la durée, le montant total du bien et enfin, le montant total versé en intérêt. 

Avec ces éléments, vous serez en mesure de bien comparer les sortes de crédit offertes et ainsi pouvoir faire un choix éclairé.

Votre dossier de crédit

Le bureau de crédit (Équifax) fournit des renseignements aux entreprises qui fournissent des biens ou des services à crédit commercial ou personnel. Ils tiennent sur chaque client utilisant le crédit un dossier. 


Que contient votre dossier de crédit ? 

  • Votre nom, votre adresse courante et jusqu'à deux adresses antérieures. Votre occupation ou emploi, le nom de l'employeur actuel et le nom de deux employeurs antérieurs s'il y a lieu.
  • Votre date de naissance, votre NAS (numéro d'assurance sociale) si fourni au moment d'une demande de crédit.
  • Toutes les demandes d'accès au dossier par des créanciers depuis au moins les trois dernières années.
  • Les expériences de crédit reçues des fournisseurs et montrant ce qui suit:
    1. Date d'ouverture du compte.
    2. Crédit accordé.
    3. Terme de l'entente, mensualité à payer, paiement minimum requis.
    4. Solde à la date reportée.
    5. Cote établie en fonction du respect des termes de remboursement.
    6. Cotes antérieures reflétant l'historique du compte depuis les six (6) dernières années.
    7. Les archives publiques relatives aux décisions rendues dans les cours civiles.


Vous pouvez demander votre dossier de crédit en téléphonant au 1 800 465-7166 pour : 

  • Vérifier si vous avez donné l'autorisation d'accès à toutes les entreprises inscrites au dossier (elles sont obligées d'avoir votre consentement écrit pour pouvoir y accéder).
  • Savoir si les données inscrites sont véridiques.
  • Faire ajouter des commentaires lorsqu'une cause circonstancielle (ex.: maladie, changement de revenus important, etc.) est responsable des retards de paiements ou autre.

Donc, si une erreur s'est glissée ou que vous n'avez pas donné l'autorisation d'accéder à votre dossier à telle ou telle entreprise, vous pouvez rectifier l'erreur ou même faire une plainte au bureau de crédit ou à la commission d'accès à l'information (1 888 528 7741). Il est donc important de vérifier occasionnellement si les renseignements contenus dans votre dossier de crédit sont à jour, exacts et complets.

 

Retour vers le haut

Paiement minimum d'une carte de crédit de magasin

Les contrats de crédit comportent un piège insidieux: le paiement minimum. En effet, beaucoup de consommateurs croient qu'en effectuant chaque mois le paiement minimum requis, les intérêts ne courent plus. C'EST FAUX ! 

Il est important, lorsqu'on utilise une carte de crédit, de payer le plus rapidement possible le montant de votre facture. Vous avez un délai d'environ vingt-huit (28) jours qui vous permet de payer sans avoir d'intérêts; passé la date de paiement, les intérêts sont calculés immédiatement. Le paiement minimum est, comme le mot l'indique, un minimum de paiement demandé par le créancier.

 

Retour vers le haut

Un agent de recouvrement: pas de panique !

Vous sentez-vous coupable devant votre impossibilité à payer une dette ? Même si c'est une circonstance à laquelle personne n'aspire, être incapable de s'acquitter d'un dû dans les délais n'est pas un crime. 

 

Par contre, lorsque le commerçant ou l'institution à qui vous devez un certain montant d'argent, engage un agent de recouvrement (intermédiaire) et que celui-ci vous harcèle, là c'est illégal ! 

Voici quelques exemples de pratiques qui doivent être respectées. 

  • Avant de communiquer verbalement avec vous, l'agent de recouvrement doit d'abord vous faire parvenir un avis de réclamation écrit.
  • Il est permis à l'agent d'entrer en communication avec vous entre 8 heure et 20 heure. S'il le fait à d'autres heures, c'est une infraction. Il lui est interdit, également de vous déranger les jours fériés, dont le dimanche.
  • Il est interdit à l'agent de recouvrement de communiquer avec toute autre personne que vous-même (parents, employeur, etc...). Il existe toutefois deux exceptions: si c'est pour connaître votre adresse ou si l'une de ces personnes s'est portée garante de votre dette.
  • L'agent n'a pas le droit de vous réclamer un supplément comme des frais de recouvrement ou encore un pourcentage parce qu'il vous a accordé un délai pour payer.
  • Il est interdit par la loi d'afficher en public une liste noire des mauvais payeurs.
  • Autant pour l'agent de recouvrement que pour la personne chargée de percevoir votre loyer, faire croire que votre incapacité de payer vous rend passible d'une arrestation ou d'une poursuite pénale constitue une fausse représentation.
  • Lorsqu'un agent communique avec vous, celui-ci a l'obligation de s'identifier et vous pouvez lui demander son numéro de permis de l'Office de la protection du consommateur. 

*Source:  «Des comptes en souffrance», Office de la protection du consommateur.

Pour obtenir des renseignements supplémentaires, connaître vos recours ou planifier votre budget, contactez-nous, nous sommes là pour vous et c'est gratuit! 

Retour vers le haut

 

Endettement: Plus qu'hier moins que demain! Ne restez pas seul(e)

Ouf! Les Fêtes sont finies! Ne reste plus qu'à renflouer les cartes de crédit, ce qui exigera de longs mois, voir davantage si vous tombez dans le piège insidieux du "paiement minimum". En fait, la publicité et la sollicitation aidant, le total des achats fait à crédit au mois de décembre dépasse tous les autres mois cumulés. Pas étonnant que l'expression caricaturale "Achetez maintenant, payez longtemps..."soit de plus en plus populaire. Bref, la période des maux de tête est à nos pas, et celle des Fêtes y a malheureusement contribué encore une fois. 

En effet, acheter à crédit est devenu une façon tellement courante de se procurer des biens et services, que le phénomène de l'endettement nous semble une nouvelle norme de la vie moderne à laquelle il faut se conformer: prêt personnel, prêt automobile, prêt hypothécaire, carte et marge de crédit, location à long terme et achat à tempérament font partie de notre vie. Résultat: les ménages québécois s'enlisent dangereusement dans une situation d'endettement où "joindre les deux bouts" relève parfois du miracle. 

La situation économique difficile que l'on connaît depuis quelques années a fait diminuer le pouvoir d'achat tandis que l'incitation au crédit n'a cessé de croître. Donc de plus en plus de personnes, même parmi les plus démunies, utilisent diverses formes de crédit, alors que leur capacité de payer diminue. 

Évidemment derrière ce constat alarmant se cachent inquiétudes angoisses qui aboutissent souvent à la maladie, la faillite personnelle, au divorce, aux conflits familiaux, à la honte, à l'itinérance et parfois même au suicide. L'endettement se vit la plupart du temps dans le silence. Les conséquences humaines en sont dramatiques et les coûts sociaux énormes. 

Le Service budgétaire ne fait pas de miracles, mais vous aider à prévenir et résoudre l'endettement est une partie de notre mission. Ne restez pas seul(e)! Notre organisme existe depuis plus de trente ans et nous nous ferons un plaisir de vous recevoir en consultation individuelle ou en couple. C'est gratuit et confidentiel. Prenez rendez-vous en téléphonant au Service budgétaire Lac-Saint-Jean-Est, (418) 668-2148

 

Retour vers le haut